environnement

HOMMAGE AU PROFESSEUR ET NEUROLOGUE AMADOU GALLO DIOP, LES ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE, DE PHARMACIE ET D’ODONTOLOGIE (FMPO) FÊTENT L’EXCELLENCE ET DISENT NON A LA PROMOTION DE LA MÉDIOCRITÉ

« Pour parler de l’excellence, la raison et la logique voudraient que nous choisissons des gens excellents et je pense que l’excellence du Professeur Amadou Gallo Diop n’est plus à démontrer aussi bien qu’à l’échelle nationale et internationale… », selon Monsieur Cheikh Ahmadou Bamba Faye, Président de l’Amicale des Etudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie (FMPO)

« La place des Étudiants en Médecine dans le Système Sanitaire au Sénégal… », a été l’un des thèmes choisis, samedi matin, dans le cadre de la fête de l’excellence 2019-2020, par l’Amicale des Étudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie (FMPO) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où ces futurs pharmaciens, médecins…rendaient un hommage à un des plus brillants neurologues d’Afrique de l’Ouest, leur Maître, il s’agit bien du Professeur Amadou Gallo Diop, le Patron du Service Neurologie de l’Hôpital Fann de Dakar. « Il est devenu une habitude au niveau de la faculté de médecine, donc d’organiser chaque année une cérémonie de la fête de l’excellence, donc a priori c’est un moyen pour nous de pouvoir honorer nos camarades étudiants, qui se sont distingués tout au long de l’année académique précédente. Donc, c’est un moyen pour nous de montrer encore une fois de plus que nous tenons à l’excellence, nous tenons aux compétences et nous tenons également aux médecins, pharmaciens bien formés, y compris les chirurgiens-dentistes. Raison pour laquelle depuis bientôt des années, nous attachons corps et âme à faire en sorte que cette activité puisse se tenir », a soutenu, face à la presse sur les questions environnementales et économiques (www.rondelleplus.org) du Sénégal, Monsieur Cheikh Ahmadou Bamba Faye, Président de l’Amicale des Étudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie (FMPO). Selon lui, aujourd’hui, le thème était axé sur : « La place de l’étudiant dans le système de santé… », donc toujours c’est une plaidoirie que nous faisons par rapport à ce thème parce que, en tant qu’acteurs de santé, nous pensons que l’étudiant avant même de terminer sa formation, en tant que médecin est un urgentiste ambulant, donc à tout moment, il pourrait, s’il a une bonne formation apporté son aide à la population, même dans un bus, même dans une ruelle de voir quelqu’un qui est en train en tout cas de souffrir et qu’il puisse le soulager. Raison, pour laquelle nous avons voulu que cette place de l’étudiant soit mieux prise en compte dans le système de santé, afin d’améliorer en tout cas la condition de l’étudiant. « Le choix porté sur le Professeur Amadou Gallo Diop n’était pas du tout difficile parce que, il y’a quelques moi de cela, il nous a fait une conférence sur le comportement de l’étudiant, donc connaissant vraiment ses compétences, son sens aigu du travail bien fait et l’encadrement qu’il donne aux étudiants au niveau du service de neurologie de l’Hôpital Fann, donc nous avons jugé nécessaire de porter notre choix à son endroit, le Professeur Amadou Gallo Diop, est un homme que les étudiants estiment, donc nous nous sommes dit pour parler de l’excellence, la raison et la logique voudraient que nous choisissons des gens excellents et je pense que l’excellence du Professeur Amadou Gallo Diop n’est plus à démontrer aussi bien qu’à l’échelle nationale et internationale, donc voici les raisons qui nous ont poussé à choisir Monsieur le Professeur Amadou Gallo Diop », a argumenté, face au reporter du 1er journal en ligne de l’environnement au Sénégal le www.rondelleplus.org, Monsieur Cheikh Ahmadou Bamba Faye, Président de l’Amicale des Etudiants de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie (FMPO). A en croire, Cheikh Ahmadou Bamba Faye, en ces termes : « Nous pensons qu’au Sénégal, si on fait la promotion de la culture de médiocrité, il y’a un problème de leadership qui se pose dans ce pays. Être intelligent seulement ne suffit pas, il faudra s’armer de courage et de leadership, d’essayer de prendre des décisions, là ou des moins compétents donc veulent prendre ces décisions-là. Raison pour laquelle, on sait dit, il faut toujours faire la promotion des gens qui sont biens, des gens qui sont excellents et je pense qu’au fur et à mesure cela permettra en tout d’éveiller une conscience au niveau de la population, donc qui va prôner plutôt pour la méritocratie qu’à la médiocrité ».

Par Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org

1er Journal en Ligne de l’Environnement au Sénégal

BLUECOM

A Suivre…                              

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer