eco et migrationenvironnement

LES ETUDIANTS DE L’IAM A L’ECOLE DE L’EDUCATION FINANCIÈRE, HABIB NDAO, SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DE L’OQSF, A CŒUR OUVERT SUR CE CONCEPT QUI EMPÊCHE LE GASPILLAGE ET FAVORISE L’EPARGNE

« En faisant l’Education Financière (EF), nous permettons aux étudiants, aux jeunes apprenants de développer leurs réflexes de l’esprit entrepreneurial… »

Dans le cadre des travaux du Comité National de Suivi et de Mise en Œuvre de la Stratégie d’Inclusion Financière sous l’égide de la BCEAO, l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF) sous la houlette d’Habib Ndao, Secrétaire Exécutif de l’OQSF, en partenariat avec l’Institut Africain de Management (IAM) de Dakar, de Monsieur Moustapha Mamba Guirassy, Président Fondateur du Groupe IAM, ont organisé une session de sensibilisation sur l’éducation financière (EF) au profit des étudiants, mardi matin, dont les objectifs de la session sont de : « Favoriser un cadre pédagogique d’échanges entre l’OQSF et les étudiants en vue de renforcer la culture financière des jeunes et de réduire ainsi les barrières à l’inclusion financière. Faire connaître les différents produits et services offerts par les opérateurs financiers (banques, SFD, Assurances, Bourse…) destinés spécifiquement au segment jeunes et saisir les opportunités d’être financièrement inclus. Développer l’esprit d’entreprise chez les jeunes ». Selon le communiqué parvenu à la rédaction du 1er journal économique en ligne du Sénégal le www.rondelleplus.org, il est souligné que : « L’éducation financière (EF) constitue l’un des axes de la stratégie régionale d’inclusion financière. Elle participe à la protection des clients et renvoie à l’amélioration de connaissances financières ainsi que la mise à disposition de la bonne information et de conseils éclairés aux usagers pour des décisions en matière de dépenses, d’épargne, d’investissements, de crédit, d’assurance et de pension ». En effet, le texte mentionne que : « Pour les jeunes, l’Education Financière contribue à favoriser : une gestion optimale de leurs finances à court terme et à développer des habitudes financières responsables à long terme ; une plus grande connaissance des produits et services financiers ». « L’institut Africain de Management (IAM) a été choisi dans le cadre d’un programme national d’Éducation Financière (EF) que l’Observatoire de la Qualité des Services Financiers (OQSF) va dérouler cette année sur l’ensemble du territoire en collaboration avec aussi bien les Opérateurs Financiers que sont : les Banques, les Compagnies d’Assurance…Nous avons choisi l’IAM comme première école commerciale pour abriter notre programme d’éducation financière (EF) réside dans les innovations et dans les initiatives prisent par le haut management de l’IAM sous l’égide du Président Moustapha Guirassy, qui a introduit bien avant beaucoup d’écoles de commerce, l’éducation financière (E.F) pour développer la culture financière en faisant un partenariat avec des institutions qui interviennent au niveau de la bourse et ça cette innovation est les autres initiatives, qui ont été prises notamment dans le curricula des étudiants, nous a permis de compléter cela par une éducation financière (EF) parce qu’on sait que l’éducation financière n’est pas assez enseignée », a argumenté, Monsieur Habib Ndao, Secrétaire Exécutif de l’OQSF, face à la presse économique sénégalaise (www.rondelleplus.org). A en croire, Habib Ndao, en ces termes : « ça c’est le contexte, il faut savoir que les étudiants qui sont là, nous n’avons pas la prétention de vouloir organiser, aujourd’hui des cours d’éducation financière (E.F), mais c’est une session de sensibilisation pour que ces étudiants soient des relais, parce que la banque centrale nous a confié un programme d’Education Financière (EF) de masse. Et c’est la raison pour laquelle, l’IAM a été choisi compte tenu de ce qui a été fait ici, afin de développer chez les étudiants l’esprit entrepreneurial à travers l’Education Financière (E.F), de réflexe d’épargner pour un avenir meilleur, éviter le gaspillage, comprendre la différence entre actif et passif, au sens d’avoir un esprit d’investisseurs, c’est la raison pour laquelle nous avons choisi notre premier programme d’Education Financière (EF), de le dérouler au sein de l’institut africain de management (IAM) et je pense que les autres écoles de commerce vont suivre, y compris l’Université, parce que nous avons découvert que cette génération d’étudiants va être la plus riche que la génération précédente, parce qu’il y’a eu des mutations découvertes, des ressources minières, c’est la raison pour laquelle la promotion de l’inclusion financière est l’un des piliers sur lesquels l’OQSF veut s’atteler pour atteindre l’objectif d’inclusion sociale (I.S), dont le préalable est l’inclusion financière (IF) ». D’après le Secrétaire Exécutif de l’OQSF, Habib Ndao : « L’Education Financière (EF) permet d’éviter, de comprendre les rouages et les mécanismes du système financier, parce que le système financier comporte deux choses : des risques et des opportunités, mais il faut les identifier, il faut comprendre les arcanes du système financier (SF), les rendre digeste, simple à toutes les populations, pour leurs permettre de faire des choix raisonnables, quand il s’agit d’investir, quand il s’agit de chercher de l’argent, d’autant plus que nous allons vers l’auto emploi, donc en faisant l’Education Financière (EF), nous permettons aux étudiants, aux jeunes apprenants de développer leurs réflexes de l’esprit entrepreneurial, l’esprit d’épargne, ce qui va nécessairement augmenter les richesses des opérateurs financiers (OF) et va influencer sur l’accessibilité au crédit et sur le loyer de l’argent. C’est fort de tout cela que nous essayons de prendre les arcanes financiers, de les mettre à la disposition des apprenants pour qu’ils soient des relais auprès des populations ».

Par Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org

1er Journal en Ligne Economique du Sénégal

Groupe BLUECOM  

A Suivre…                        

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer