eco et migrationenvironnement

RÉUNION INAUGURALE DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DU MCA-SÉNÉGAL ACTE 2

Dakar et Washington s’associent pour électrifier les zones rurales du Sénégal, l’enveloppe est estimée à 350 milliards de francs CFA…

« Le Compact du MCC, une subvention du Gouvernement des États-Unis, est un investissement stratégique axé sur le secteur de l’énergie du Sénégal, d’un montant de 320 milliards de francs CFA, auxquels se rajoutent 30 milliards du Gouvernement du Sénégal », a soutenu d’entrée, jeudi matin à Dakar, face à la presse économique sénégalaise (www.rondelleplus.org) Son Excellence Dr. Tulinabo Mushingui, Ambassadeur des États-Unis Résident au Sénégal, au cours de la 1ière Session du Conseil de Surveillance de MCA-Sénégal, Acte 2, dont l’objectif principal est de fournir de l’électricité de qualité à partir de sources à faibles coût, disponibles pour que Senelec satisfasse la demande croissante sur le réseau interconnecté au Sénégal. « Nos deux gouvernements ont créé ce vaste programme. Un programme qui non seulement va investir dans les infrastructures électriques de Dakar et des régions du centre et du sud du Sénégal, mais également dans la réforme institutionnelle requise en matière de gouvernance, de réglementation et de fonctionnement, tant en milieu urbain que rural, afin d’avoir un secteur de l’électricité durable et moderne aujourd’hui et demain, pour les entreprises et les citoyens-le cœur du Sénégal », a argumenté, Dr. Tulinabo Mushingui.

Par Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org          

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer