eco et migration

UNE STRATÉGIE SÉNÉGAL NUMÉRIQUE 2025 QUI SE CHIFFRE A 1361 MILLIARDS DE FRANCS CFA, NDEYE TICKE NDIAYE A CŒUR OUVERT ET PRÉCONISE LE GROUPE DE PARTENAIRES DU NUMÉRIQUE

« Nous pouvons avec ça aller à la table ronde des bailleurs de fonds… », selon Ndéye Tické Ndiaye (MENT)

Une stratégie Sénégal numérique 2025 (SN2025) qui coûte 1361 milliards de francs CFA, répartie comme suit : « Secteur Privé 73%, est-ce que 17% celui du secteur public et 10% en Partenariat Public Privé (PPP), c’est-à-dire, État et secteur Privé combinés, où en sommes-nous ? dans le financement, où en sommes-nous dans les activités ? Et y’avait 69 projets, 28 réformes, comment ? les articuler pour aller dans le sens de la cohérence d’où la planification dont j’ai parlé tout à l’heure. Cela nous aidera, je pense à avoir une meilleure feuille de route, je crois qu’il le faut, articuler ces différents projets pour aller dans le sens de la cohérence. Et ça, c’est un exercice, il y’a des organes de gouvernance, mais l’appui d’un consultant est nécessaire, indispensable, je dirais et donc tout ce qui va être fait sera valider », a soutenu, Mme Ndéye Tické Ndiaye, Ministre en Charge de l’Economie Numérique et des Télécommunications (MENT), lundi matin à Dakar, face à la presse spécialisée sur les questions numériques et économiques du Sénégal, au cours d’un conclave de 72 heures entre acteurs qui s’activent dans l’économie numérique, dans le cadre d’un format de partage et de réflexion avec les parties prenantes sur les choix stratégiques, axé aussi sur l’actualisation et l’opérationnalisation de la stratégie : « Sénégal Numérique 2025 », dont l’objectif principal est d’informer et de sensibiliser les différents acteurs, parties prenantes sur la nécessité d’une appropriation de la stratégie actualisée, d’une meilleure prise de conscience et d’un engagement responsable dans l’exécution du plan d’actions, qui sera associé à la SN2025 actualisée. « C’est avec le numérique que nous allons faire notre émergence, nous avons commencé, il faut que ça continu, il faut que le Sénégal soit parmi les premiers, c’est l’ambition de Son Excellence Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall et doit être l’ambition de tout le Sénégal », a argumenté, face aux journalistes, Mme Ndéye Tické Ndiaye (MENT). Selon elle, le numérique ne devrait pas être en reste car il est, aujourd’hui, considéré comme le levier du développement, socle du développement de notre pays, il est temps que cette stratégie, qui a été élaborée depuis 2016, soit financée et que les partenaires techniques et financiers (PTF) puissent se l’approprier, puissent aujourd’hui, accompagner le financement et même la mise en œuvre des activités, pour ça nous avons besoin d’un groupe de partenaires du numérique et je demande au PNUD de voir avec les autres partenaires, comment faire pour mettre en place ce groupe, qui va se réunir bien entendu tous les trois mois, ça peut aussi aider à coordonner leurs activités pour que cela ne soit pas des activités, qui viennent de partout , parce que aujourd’hui, l’heure est à la rationalisation. D’après Ndéye Tické : « Nous pouvons avec ça aller à la table ronde des bailleurs de fonds, parce qu’en 2025, on dira où en êtes-vous avec les le fundraising (Collecte de Fonds : Ndlr), où est l’argent, avec quoi vous allez financer le secteur du numérique, nous avons un rôle à jouer, les partenaires ont un rôle à jouer, le secteur privé a un rôle à jouer, alors vivement que le groupe soit institué, voilà ! ».

Par Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org              

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer