eco et migration

SERIGNE MOUSTAPHA KA, PRÉSIDENT DE L’ONECCA, 20 ANS DÉJÀ, NARRE SON MÉTIER DE COMPTABLE, A CŒUR OUVERT

« JEC est une occasion unique de mieux faire connaître la profession d’Expert-Comptable… »

En l’espace de 2 ans, le Sénégal s’est passé de 170 à 200 comptables, a appris, jeudi matin à Dakar, le reporter du 1er journal en ligne économique du Sénégal le www.rondelleplus.org, au cours des 20 ans de l’ordre national des experts comptables et des comptables agréés du Sénégal (ONECCA), auprès de son Président, Monsieur Serigne Moustapha Ka. Ainsi, les journées de l’expert-comptable sont ouvertes et bien parties pour être 48 heures de conclave entre acteurs de la comptabilité, dont le thème est axé sur : « L’Expert-Comptable acteur privilégié de la formation des entreprises… ». « Cette Journée Portes Ouvertes de l’Expert-Comptable (JEC) est une occasion unique de mieux faire connaître la profession d’Expert-Comptable et de montrer toute la valeur ajoutée qu’elle apporte non seulement à la performance et à la bonne gouvernance des entreprises, mais également à l’économie sénégalaise. La Journée de l’Expert-Comptable est également un cadre d’échanges rare et privilégié, qui offre aux décideurs économiques privés comme publics, aux organisations professionnelles, aux organisations patronales, mais également aux experts comptables et comptables agréés, le prétexte d’échanger sur les questions primordiales de développement de l’économie de notre pays. Durant cette journée, les panélistes et les experts-comptables vont délivrer des recommandations à forte valeur ajoutée et prodiguer des conseils gratuits à la direction du grand public et de l’ensemble de nos partenaires participant à cet événement (Entrepreneurs, Professions Réglementées, Organisations Patronales, Institutions Publiques et Privées, Centres de Formations à l’expertise comptable, Etudiants, Demandeurs d’Emploi…) », a soutenu, a cœur ouvert, face à la presse économique (www.rondelleplus.org) du Sénégal, Monsieur Serigne Moustapha Ka, Président de l’ONECCA. Selon lui, l’édition 2020 de la Journée de l’Expert-Comptable a un cachet tout particulier car elle coïncide avec l’anniversaire des 20 ans de l’ONECCA du Sénégal. La profession comptable au Sénégal a été structurée dans sa forme actuelle par la loi 2000-05 du 10 janvier 2000 créant l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés (ONECCA), dans le cadre de la transposition de la Directive n°02/97/CUM/UEMOA du 28 septembre 1997, portant création d’un Ordre National des Experts-Comptables et des Comptables Agréés dans les Etats membres de l’UEMOA. Depuis 20 ans, sous la houlette de nos valeureux Présidents Abdoulaye Dramé, Taibou Mbaye, Mamour Fall et Marie Ba à qui je rends un vibrant hommage pour les sacrifices consentis au développement de la profession, l’ONECCA du Sénégal a réalisé des pas significatifs, qui lui ont valu la reconnaissance de la profession comptable mondiale hissant le hissant au rang des pays membres de l’IFAC. Cette reconnaissance nous a amené à adopter tous les standards internationaux en matière d’audit et d’expertise comptable permettant aux experts comptables et comptables agréés sénégalais de travailler avec le même niveau de qualité que les experts comptables des grands pays de ce monde. « Ne dit-on pas qu’avoir la vingtaine, c’est être riche de sa jeunesse », a argumenté, Serigne Moustapha Ka. A l’en croire, en ces termes : « Malgré cette jeunesse, l’ONECCA a réalisé des progrès appréciables qui l’ont hissé au rang des professions comptables les plus respectées dans le monde ». Par ailleurs, dans le contexte des 20 ans, Moustapha Ka, Président de l’ONECCA, souligne que : « Pour célébrer les 20 ans, l’ONECCA a prévu de marquer l’année 2020 par des événements majeurs dont l’agenda se présente comme suit : Cette présente Journée de l’Expert-Comptable, le 18 Février, il y’aura une Randonnée Pédestre de la Profession Comptable, à la date du 19 Mars, il y’aura l’Assemblée Générale Annuelle, le 27 Juin, Un Tournoi de Football de l’ONECCA, le 10 Juillet 2020, il y’aura une Soirée de Gala : « Sargal experts comptables et comptables agréés », le 03 Octobre, il y’aura la Journée de l’Expert-Comptable Diaspora en France et en Novembre 2020, il y’aura un Congrès anniversaire des 20 ans de l’ONECCA ». D’après Serigne Moustapha Ka, Président de l’Onecca : « Avoir 20 ans, c’est être riche d’un avenir à construire…C’est pourquoi, nous allons : Continuer à moderniser les outils de la profession comptable sénégalaise pour la maintenir aux standards internationaux. Poursuivre le renforcement de la crédibilité de la profession comptable pour la rendre plus attractive, et plus respectée, pour le développement économique du Sénégal. C’est pourquoi, des chantiers importants sont ouverts dans les domaines suivants : des infrastructures avec la construction du siège de l’ONECCA, des outils professionnels avec le Pack PE OHADA en cours d’acquisition et le renouvellement de l’accord de coopération avec la Profession française, de la digitalisation avec les évolutions de nos partenariats techniques, de la formation continue et du contrôle qualité avec un ambitieux programme de formation des consœurs et confrères ».

Et l’Expert-Comptable, Acteur privilégié de la formalisation des entreprises, qu’en est-il exactement ?

Monsieur Serigne Moustapha Ka, Président de l’ONECCA, poursuit : « Permettez-moi de m’arrêter sur le thème de cette année 2020 : Expert-Comptable, acteur privilégié de la formalisation des entreprises. L’on ne discute plus de l’importance de la formalisation des entreprises et son impact dans une économie moderne. Un niveau élevé d’informalité des opérateurs économiques et des entreprises pourrait avoir plusieurs conséquences préjuciables, comme une faible productivité, une assiette fiscale réduite, des conditions de travail précaire et une concurrence déloyale. En somme, l’informalité réduit non seulement les avantages économiques et la protection sociale des travailleurs (salaires minimum, couverture de santé, pensions, durée du travail, entre autres droits du travail), mais elle empêche aussi, de manière notoire, les acteurs de l’informel de participer à des activités plus productives et plus rentables ».

Par Amadou Tidiane Sow

www.rondelleplus.org

1er Journal Economique du Sénégal

BLUECOM  

A suivre…                

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer