agricultureenvironnement

DAKAR, CAPITALE DU FESTIVAL ETHIQUE ET ÉCOLOGIQUE A COMPTER DU 20 JUSQU’AU 22 DÉCEMBRE 2019

L’Agroécologie, cette question d’actualité au Sénégal, sera au menu des débats…

Si l’Agroécologie est une science, qui applique les principes écologiques dans le secteur de l’agriculture, son objectif principal est de fertiliser naturellement les sols, de respecter les écosystèmes, d’économiser l’eau et l’énergie, l’agroécologie concerne l’ensemble des acteurs écologiques et sociaux qui contribuent à produire et distribuer la nourriture. Ainsi, l’agroécologie ou agro-écologie n’est rien d’autres qu’un ensemble de théories, réalités scientifiques et pratiques agricoles nourries ou inspirées par les connaissances de l’écologie, de la science et du monde agricole. En effet, ces idées concernent donc l’agriculture, l’écologie et l’agronomie, mais aussi des mouvements sociaux ou politiques notamment écologistes. Sous ce registre, dans les faits, ces diverses dimensions de théorie, pratiques et mouvements, s’expriment en interaction les unes avec les autres, de façon différente selon les lieux, les milieux ou régions. Face à ces définitions, un contexte où l’agroécologie est une question d’actualité au Sénégal, Dakar à compter du 20 au 22 Décembre 2019, sera la capitale d’un concept intitulé Dakar Eco Festival (Dakarecofest), un festival éthique et écologique, qui s’inscrit comme la première plateforme de convergence des organisations et citoyens engagés sur les questions du développement durable au Sénégal, a appris, le reporter du desk agroécologie du 1er journal en ligne économique et agricole sénégalais le www.rondelleplus.org, jeudi matin à Dakar, auprès des organisateurs. Mieux, ces 3 jours de conclave, qui seront marqués par des tables rondes, des conférences, village éco-citoyen, plantations d’arbres avec Ecolibris… , sont initiés par des organisations comme l’association franco-sénégalaise Ecologie Universelle (www.ecologie-universelle.org), Ethical Minds (www.ethicalminds.eu), qui vont se mobiliser pendant plus de 48 heures pour fédérer les acteurs sénégalais autour de l’écologie et des initiatives durables (agroécologie). Et pour rendre accessibles ces pratiques au plus grand nombre, la Place du Souvenir Africain de Dakar, un lieu mythique pour ce format d’organisation, accueillera un village éco-citoyen et des ateliers pratiques (zéro déchet, cinécyclo, défilé de mode éthique avec Recreyassion et Colibri, espace enfants…). Dans la foulée, plusieurs conférences permettront d’informer et sensibiliser le public sur des questions cruciales : urgence climatique et biodiversité, en présence de Haidar El Ali, Peter Hammarstedt, Directeur des Campagnes de Sea Shepherd et Lamia Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France, l’écologie numérique avec Talal Lafrie, Président Ethical Hosting ou encore Flore Marquis-Dies, engagée dans l’ONG internationale Leche League, Spécialiste de l’Allaitement Maternel, Aly Tandian, Maître des Conférences en Sociologie traitera du lien entre écologie et crise migratoire. Par ailleurs, des tables rondes sur l’économie collaborative, la RSE avec Philippe Barry, RSE Sénégal, Groupe Kiréne, l’engagement citoyen, la santé au naturel avec Biophilia, Hôpital de Keur Massa, ou encore l’entrepreneuriat social, le tourisme durable. Pour rappel, le Dakarecofestival aborde également l’écologie de l’être et la spiritualité comme partie intégrante de son positionnement.

Par Amadou Tidiane Sow

Bluecom Agricole Médias

BAM (www.rondelleplus.org)

A Suivre…

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer