eco et migration

5IEME REVUE ANNUELLE DES REFORMES, POLITIQUES, PROJETS ET PROGRAMMES DE L’UEMOA AU SÉNÉGAL, VERSION 2019, UN BOND DE 2,4 POINTS EST RÉALISÉ

« Nous avons un résultat satisfaisant, mais loin d’être suffisant… », selon Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre en Charge des Finances et du Budget

Après les travaux des experts qui se sont déroulés du 21 au 23 Octobre 2019 à Dakar, la Délégation de la Commission de l’UEMOA, conduite par son Président Abdallah BOUREIMA et la Délégation Ministérielle avec à sa tête le Ministre des Finances et du Budget, Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, en présence de son collègue de l’Economie, du Plan et de la Coopération (MEPC), Monsieur Amadou Hott, ont échangé sur les conclusions consignées dans un Mémorandum, a appris, jeudi matin à Dakar, le reporter du 1er journal économique sénégalais le www.rondelleplus.org , au cours de la traditionnelle Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Projets et Programmes de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), 5ième édition du genre, qui se passe actuellement au Sénégal, au moment où le 1er économique sénégalais le www.rondelleplus.org met sous presse ces lignes. En effet, la Commission de l’UEMOA passe en revue, avec le Gouvernement, les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre effective des reformes, programmes et projets communautaires au titre de l’année 2019. « Notre pays, le Sénégal affiche un taux de mise en œuvre des réformes de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) de l’ordre 77,9% en 2019, contre 75,5% en 2018, soit une progression de 2,4 points », a soutenu, face à la presse économique sénégalaise (www.rondelleplus.org), Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo, Ministre en Charge des Finances et du Budget au Sénégal. Selon lui, malgré la pertinence des reformes, il convient de reconnaître que les résultats escomptés n’ont pas toujours été au rendez-vous, en raison de la faiblesse de leurs mises en place. Dans le cadre de la revue de cette année, version 2019, les évaluations ont porté sur 113 réformes et 14 projets et programmes de l’UEMOA, qui concernent directement plusieurs domaines sectoriels. Pour lui : « Nous avons un résultat satisfaisant, mais loin d’être suffisant ». Pour rappel, la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA, a été instituée par Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG), la première édition a eu lieu en 2014. Bref, à l’issue de la rencontre, il est prévu une séance de restitution des résultats de l’évaluation, avec le Ministre D’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République du Sénégal, Monsieur Mahammed Boun Abdallah Dionne.

Par Amadou Tidiane Sow
www.rondelleplus.org

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer