hydraulique

DES HYDROLOGUES DE LA PALESTINE SONT AU SÉNÉGAL, ILS SERONT DANS L’AXE DAKAR-SAINT-LOUIS POUR DES VISITES DE TERRAIN, L’ETAT SOUVERAIN DEPUIS 1989 SERA PROCHE DU SÉNÉGAL POUR UN FORUM MONDIAL DE L’EAU RÉUSSI, A DAKAR, 9IEME EDITION DU GENRE

Des autorités palestiniennes sont attendues, dans les locaux de l’OMVS, en format visite guidée, ce mardi matin pour une première…Historique !

« Les Cinq jours du travail entre Dakar et Saint-Louis doivent nous permettre de partager les expériences entre les acteurs de deux pays en matière des ressources en eau », a soutenu, lundi matin à Dakar, Son Excellence Dr. Safwat IBRAGHITH, Ambassadeur de l’Etat de la Palestine au Sénégal, face au reporter du 1er Journal en ligne Hydraulique du Sénégal le www.rondelleplus.org , au cours de la cérémonie d’ouverture du séminaire des techniciens et cadres palestiniens impliqués dans la gestion des ressources hydriques et dans le contexte où séjourne aussi plus de 10 hauts cadres composés d’experts en hydrauliques de l’Etat de la Palestine, dont l’objectif principal de cette mission sous la houlette du Chef de Délégation de Palestine, Dr. Safwat IBRAGHITH, est de voir les opportunités de partenariats entre le Sénégal et l’Etat Souverain de la Palestine, depuis 1989, dans le secteur de l’Hydraulique ou de la Gestion de l’Eau, y compris de nouer des bases de partenariats solides entre la grande institution de la sous-région dans le secteur hydraulique qu’est l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS), dont le siège se trouve à Dakar et qui débutera par une visite guidée dans ses locaux, ce mardi matin . « Sachez que la Palestine est parmi les premiers pays de la planète à faire face aux besoins et défis des ressources en eau, que ce soit dans la quantité et la qualité de l’eau potable ou bien dans les infrastructures existantes et même encore dans le traitement des eaux usées », a argumenté, face à la presse spécialisée (www.rondelleplus.org) sur les questions hydrauliques au Sénégal, Dr. IBRAGHITH. Par ailleurs, cette visite de 5 jours d’experts hydrologues palestiniens et de fonctionnaires de haut niveau est organisée par la Division des Droits des Palestiniens du Département des Affaires Politiques et de la Consolidation de la Paix (DPPA), qui fait office de Secrétariat du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du Peuple Palestinien de l’ONU, afin d’étudier les meilleures pratiques internationales en matière de gestion de l’eau. Selon le Communiqué parvenu à la rédaction du 1er Journal en ligne Hydroagricole sénégalais le www.rondelleplus.org , cette activité a été proposée par la partie sénégalaise et le Sénégal assure la présidence du Comité. C’est ainsi, que l’OMVS est citée comme une bonne école en Afrique dans le domaine de la gestion de l’eau, un modèle aussi de réussite à travers le monde, quand il s’agit de la bonne gestion du bassin du fleuve Sénégal, elle est aussi donnée en exemple en vue d’un éventuel « Copier-Coller » dans d’autres cieux du monde. A en croire, Dr. Safwat IBRAGHITH, en ces termes : « C’est un Voyage d’Etudes et de Savoir-Faire parce que nous sommes en phase d’études. Nous avons des points communs avec le Sénégal, des similitudes, dans nos différentes situations du secteur hydraulique, dont la problématique de notre exploitation des ressources en eau. Nous allons voir à la fin des 5 jours de visite, les différentes phases de visite sur les sites, sur le terrain, les enseignements qui vont en ressortir, qu’est-ce que ça peut nous apporter. Nous misons beaucoup sur la construction d’une série de projets au profit de nos deux pays, c’est-à-dire, le Sénégal et l’Etat Souverain de la Palestine ». Pour lui : « Le Sénégal est un partenaire, nous avons besoin du Sénégal et le Sénégal a besoin de la Palestine pour émerger. La Palestine aussi est en chemin de libération nationale et de construction nationale, le Sénégal aussi est en phase d’émergence nationale très importante, dans un contexte stratégique très remarquable, donc la Palestine et le Sénégal à l’échelle internationale lors de tout rendez-vous comme le 9ième forum mondial de l’eau en 2021 (FME9) qui va se passer à Dakar, qui est aussi une très belle occasion à ce que la Palestine soit proche du Sénégal et qu’on continue à soutenir le droit palestinien à l’eau. J’oserai dire que la Palestine sera un des premiers partenaires du Sénégal au 9ième Forum Mondial de l’Eau en 2021, ici à Dakar, d’une manière cordiale, mais on ne peut pas être encore prête pour devenir le meilleur partenaire à notre frère sénégalais vu notre situation politique actuelle, en phase de construction, mais c’est notre souhait et notre ambition, nous ne manquerons pas l’occasion de le faire correctement et efficacement pour le 9ième forum mondial de l’eau à Dakar (Sénégal) soit une belle réussite ». « Nous venons vraiment de découvrir la très grande structure de la sous-région ouest africaine qu’est l’OMVS. Nous avons rencontré d’une façon fructueuse le Secrétaire Général du Haut-Commissariat de l’OMVS, Monsieur Mamadou Diaby, avec qui nous avons promis des échanges prochainement, dont une visite qui sera programmée entre l’Ambassade de la Palestine et le Haut-Commissariat de l’OMVS. Maintenant, ce mardi 22 Octobre 2019, il s’agit d’une visite guidée dans les locaux de cette grande infrastructure, dans le secteur de la gestion hydraulique. Nous allons visiter en tout cas une grande très institution hydraulique qu’est l’OMVS à plusieurs volets, dont le volet régional qui concerne d’autres pays à part le Sénégal (Mali, Mauritanie, Guinée, Sénégal). Nous serons très contents de découvrir l’OMVS, de faire les connaissances, faire partie aussi de ses partenaires, tout découlera de cette visite, des pistes de partenariats sont envisageables au profit de nos pays respectifs ».

Par Amadou Tidiane Sow

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer