eco et migration

DES EXPERTS JURIDIQUES ET ACTEURS ECONOMIQUES DE L’ESPACE UEMOA SONT EN CONCLAVE DE 72 HEURES A DAKAR, LA RAISON EST L’OUVERTURE DE LA REVUE ANNUELLE DES REFORMES, POLITIQUES, PROGRAMMES ET PROJETS COMMUNAUTAIRES, 5IEME EDITION DU GENRE

« Les travaux débuteront par une phase technique consacrée notamment, à l’évaluation de la mise en œuvre effective de 113 textes réglementaires ainsi que 13 programmes et projets communautaires pour un montant de 58,173 milliards FCFA… » (Document)

Il est de tradition, depuis 5 ans, au sein de l’union économique monétaire ouest africaine (UEMOA), à chaque année de passer en revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’UEMOA, à compter de la période du 15 au 31 Octobre, a appris, lundi matin à Dakar, le reporter du 1er journal économique en ligne sénégalais le www.rondelleplus.org, dans le contexte d’un conclave de 72 heures où des Experts Juridiques, Acteurs Économiques…prennent part. Ainsi, les travaux débuteront par une phase technique consacrée notamment, à l’évaluation de la mise en œuvre effective de 113 textes réglementaires ainsi que 13 programmes et projets communautaires pour un montant de 58,173 milliards FCFA. « La revue réalisée en 2018 a permis d’enregistrer des avancées significatives en matière de transposition et d’application des réformes communautaires. En effet, le taux moyen global de mise en œuvre des réformes au Sénégal est passé à 76% contre 71% en 2017 soit un accroissement de 5 points de pourcentage », selon le communiqué parvenu à la rédaction du 1er journal économique sénégalais le www.rondelleplus.org . « La revue annuelle constitue un moment déterminant durant laquelle notre pays est évalué sur ses capacités de prise en compte des réformes, des politiques, des programmes et des projets de l’UEMOA, mais aussi sa détermination à les mettre en œuvre. Le pari pour l’édition de cette année est de porter ce taux à un niveau encore plus élevé afin de se rapprocher davantage de la mise en œuvre intégrale », a soutenu, face à la presse économique sénégalaise, Monsieur Mouhamadou Bamba Diop, Directeur Général de la Planification et des Politiques Économiques (DGPPE). A l’en croire, en ces termes : « Les points focaux et experts juridiques vous serez donc invités à apporter des réponses précises et concises aux questionnaires de la Commission dont la grille d’évaluation vous a été transmise par anticipation ». Par ailleurs, Il convient aussi de souligner que les résultats de ces importants travaux donneront lieu à un mémorandum qui sera soumis à l’examen des ministres à l’occasion de leur rencontre, pour le volet politique de la revue annuelle, en présence du Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Abdallah BOUREIMA. Sous ce registre, Ce mémorandum sera ensuite remis solennellement à Son Excellence, Monsieur le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, pour recueillir ses instructions avant de faire l’objet, plus tard, d’une présentation à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement. Pour rappel, la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA, placée sous la présidence des Premiers Ministres ou Chefs de Gouvernement et sous la tutelle des Ministres en charge des Finances, a été instituée par Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement (CCEG) du 24 octobre 2013. Bref, l’objectif principal de la revue annuelle est de favoriser l’accélération de l’application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’Union dans le cadre de l’approfondissement de l’intégration régionale.

Par Amadou Tidiane Sow

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer