environnement

LES « DIOP » AU PRÉSIDIUM, ILS ÉTAIENT 900 AU DÉBUT, 100 ADMISSIBLES, 50 RETENUS, 41 ONT OBTENU LEURS PARCHEMINS, APRES 6 ANS D’ETUDES ET SPORTS, L’INSEPS FÊTENT SES ALUMNIS, EDITION 2019

Les PEPS font le Job…

« L’Institut National Supérieur de l’Éducation Populaire et du Sport (INSEPS) doit être délocalisé à Diamniadio. La Place de l’Inseps est à diamniadio, nous devons donner à l’Inseps une assiette foncière dans cette nouvelle ville de Diamniadio, afin qu’il soit une infrastructure sportive de dernière génération, plus performante. Il est inadmissible qu’un lutteur se glorifie d’aller faire sa préparation à l’Inseps de Paris, alors que des compétences existent dans ce pays », a soutenu, face à la presse sportive, Abdoulaye Maktar Diop, Ancien Ministre des Sports, Parrain de la 26ième Promotion des Inspecteurs de l’Éducation Populaire de la Jeunesse et des Sports et de la 38ième Promotion des Professeurs d’Éducation Physique et Sportive (PEPS), au cours de la cérémonie officielle de remise de diplômes de ces professeurs et inspecteurs sortants de l’Inseps, édition 2019. A en croire, Monsieur Abdoulaye Maktar Diop, en ces termes : « Chers professeurs et inspecteurs des Sports, vous devez avoir l’ambition de servir à tous les départements au niveau du Ministère des Sports. Le Sénégal dispose suffisamment d’ouvrages pour développer le sport ». Pour lui : « Le gouvernement du Sénégal (l’Etat) doit créer des centres de formation dans chaque région du Sénégal ». « Le Sport est mal géré et encadré au Sénégal, le sport doit être encadré par des gens compétents », a argumenté, Monsieur Guibril Diop, Enseignant-Chercheur, dans le contexte d’un cours magistral qu’il a donné aux futurs leaders et acteurs du sport, il est lui aussi Parrain de ces deux promotions sortantes de l’Inseps. En effet, Monsieur Guibril Diop a été désigné Handballeur du siècle tant il a fait briller cette discipline au Sénégal et partout dans le monde avec son immense talent, jadis, il est devenu vieux pris par le poids de l’âge, mais tient bon grâce à la pratique sportive qu’il faisait en étant handballeur. D’après, Monsieur Mountakha Diop, Directeur Général de l’INSEPS : « l’Inseps souhaite avoir une infrastructure de dernière génération pour être plus performante. Nous espérons que les jeux olympiques de la jeunesse (JOJ 2022) au Sénégal vont mettre fin aux conditions difficiles de l’Inseps. Une délocalisation de l’Inseps permettra de jouer pleinement son rôle ». « Chers Professeurs et Inspecteurs des Sports, il faut améliorer la santé physique de nos populations, vous devez convaincre les sénégalais à la pratique du sport. Nous vous invitons à être patient et accessible », a souligné, Mountakha Diop, Directeur Général de l’Inseps. Pour rappel, ils étaient (Les PEPS) 900 candidats au début, 100 admissibles, 50 retenus. Bref, ils étaient 41 à recevoir leurs parchemins.

Par Amadou Tidiane Sow

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer