eco et migration

DR. TULINABO SALAMA MUSHINGI, AMBASSADEUR DES USA AU SÉNÉGAL

« J’ai lu récemment que l’âge moyen des Chefs d’Etat est de 65 ans et que celui des citoyens africains est d’environ 19 ans. Cet écart reste un défi de taille pour l’Afrique. Il est un défi majeur… »

« Plus qu’une simple inauguration, cette cérémonie est l’occasion pour nous de créer, pour les jeunes leaders ouest-africaine de nouvelles opportunités de transformer leur sous-région. La construction de ce bâtiment témoigne de l’engagement à long terme des Etats-Unis à soutenir les populations ouest-africaines. Grâce au programme YALI, nous sommes en mesure de réunir certains des jeunes esprits les plus brillants », a soutenu, Mercredi soir, face à la presse nationale et internationale, Dr. Tulinabo Salama Mushingi, Ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, au cours de la cérémonie officielle d’inauguration du siège du centre régional de leadership YALI Dakar, dont l’objectif principal est de former plus de 200 jeunes afin qu’ils puissent devenir des leaders africains de demain !
Pour Dr. Mushingi : « Ce centre moderne, construit grâce à un partenariat public-privé d’une valeur de 13 milliards de francs CFA appuyé par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), permettra de renforcer la formation, ainsi que les liens avec d’autres leaders et experts. Il permettra également de relier Dakar aux centres d’apprentissage sous régionaux YALI d’Accra, de Nairobi et de Pretoria, offrant ainsi une opportunité formidable pour développer de meilleures pratiques et promouvoir le partage d’informations à l’échelle du continent ».
Selon lui, le programme YALI à Dakar a déjà permis de changer la vie de plus 2000 jeunes parmi les plus performants d’Afrique de l’Ouest. La moitié de ces jeunes sont des femmes. Et ce n’est que le début !
D’après Dr. Tulinabo : « J’ai lu récemment que l’âge moyen des Chefs d’Etat est de 65 ans et que celui des citoyens africains est d’environ 19 ans. Cet écart reste un défi de taille pour l’Afrique. Il est un défi majeur pour vous. Il vous faudra mettre à profit vos relations et votre créativité pour aider à combler le fossé entre les jeunes et les moins jeunes afin de bâtir une Afrique inclusive donnant à chacun la possibilité de s’épanouir et de se développer ».
Pour rappel, Le CRL YALI DAKAR couvre 16 pays et fait partie des quatre (04) Centres régionaux de leadership initiés par le Président Barack Obama, qui ont été créés pour renforcer les compétences des jeunes africains issus de milieux socio-économiques variés, et afin de pouvoir leur procurer une formation exceptionnelle en leadership, engagement citoyen, entrepreneuriat et en management public. Ces centres servent de pôles régionaux et sont basés à Nairobi (Kenya), à Pretoria (Afrique du Sud), à Accra (Ghana) et à Dakar (Sénégal).
Bref, Le nouveau siège du CRL YALI DAKAR va représenter le point de convergence de cette nouvelle génération de jeunes leaders d’Afrique francophone et lusophone ; les programmes de formation du Centre ont été spécialement conçus pour les jeunes africains qui souhaitent assumer des rôles de leaders et qui veulent faire avancer le continent. Ils auront ainsi la possibilité d’acquérir des compétences, des outils, et des opportunités leur permettant de réaliser leurs rêves, et de devenir de véritables acteurs du développement de l’Afrique. Grâce au soutien de ses partenaires l’USAID, la Fondation MasterCard, la Fondation CITI, DOW, Microsoft, le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) en partenariat avec le Synapse Center et le West African Research Center ont mis en place le Centre régional de leadership. Le CRL a déjà formé plus de 2400 jeunes leaders des 16 pays africains en leur donnant des compétences, des outils, des opportunités leur permettant de réaliser leur rêve, et ainsi façonner l’avenir du continent. Dans le cadre de la mise en œuvre de ses programmes le CRL YALI Dakar propose deux modalités de formation. Une formation hybride de deux semaines à distance suivie de trois semaines en présentiel et une formation entièrement en ligne de huit semaines à distance. Le CRL YALI Dakar, accepte les candidatures des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée-Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Mauritanie, Niger, République de Guinée, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Tchad et Togo

Par Amadou Tidiane Sow
www.rondelleplus.org

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer