agroalimentaire

MODOU DIAGNE PREND SES MARQUES ET COMPTE RÉCUPÉRER 12 MILLIARDS DE FRANCS CFA POUR REDRESSER LA SONACOS

Ce Qu’ambitionne le maître, Fada, pour faire renaître la Sonacos de ses cendres…

Un stock estimé à hauteur de 12 milliards de francs CFA, à la Société Nationale de Commercialisation des Oléagineux du Sénégal (SONACOS), un plan de redressement pour faire renaître la structure huilière, qui doit être validé par le Président de la République, Macky Sall. 70% des ventes de cette huile doivent aller pour rembourser les dettes de la Sonacos, selon Modou Diagne, le tout nouveau Directeur Général, de la Sonacos, qui était face à la presse agroalimentaire sénégalaise, ce jeudi matin à Dakar, en format visite guidée, dans l’enceinte de l’usine industrielle qu’est la Sonacos. Des produits Niinal, Niani, en passant par Arad’or… Le Réformateur, Fada, à cœur ouvert !

Dans un contexte de déplacement afin de prendre contact avec le personnel de la société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal, SONACOS, Modou Diagne dit Fada, le tout nouveau Directeur Général de ladite structure industrielle a pris ses marques dans l’enceinte usine huilière en format visite guidée avec la presse économique sénégalaise, un grand tour, tout y était, a constaté le reporter du journal en ligne agroalimentaire sénégalais le www.rondelleplus.org , ce jeudi matin à Dakar. « Pour la Korité et la Tabaski, le Sénégal ne devrait pas avoir une carence d’huile d’arachide, qui est l’une des meilleures huiles du monde, d’Afrique, pour ne pas dire la meilleure. Et ces stocks avec nos différentes marque comme NIINAL, NIANI et ARAD’OR, qui sont des marques présentes maintenant dans le marché, vous avez pu vous en rendre compte de toute l’importance de la production, malgré des équipements qui sont un peu vieux, malgré des taux de rendements qui sont un peu faibles. Vous vous rendez compte que la Sonacos produit une bonne huile, qu’il faudra maintenant vendre à nos compatriotes, c’est aussi l’occasion de faire une invitation patriotique à l’ensemble de nos compatriotes à consommer local, en consommant notre huile, qui est un produit à base d’arachide, notre première matière, qui intéresse à plus de 4,5 millions de sénégalais, notre huile est là disponible à la consommation. Nous comptons sur le soutien de Son Excellence le Président de la République, Macky Sall, à soutenir la consommation locale, y compris son gouvernement. Pour aller de l’avant, la Sonacos va produire davantage, nous aurons certainement de nouveaux équipements, nous aurons certainement de nouveaux investissements pour faire de telle sorte que la Sonacos renaisse de ses cendres », a soutenu, Modou Diagne dit Fada, Directeur Général de la Sonacos, face à la presse agricole et agroalimentaire. A l’en croire, en ces termes : « Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, nous a demandé d’aller vite, mais aller vite et bien et c’est ça que nous sommes en train de faire, nous sommes sûr que nous avons pris des dispositions, nous allons en prendre pour rapprocher notre huile des sénégalais, pour rapprocher nos produits de la banlieue de Dakar, pour rapprocher le produit des villes intérieures, c’est-à-dire, de Thiès, de Touba, de Diourbel, de Saint-Louis, de Ziguinchor, pour que les sénégalais puissent être à coté de leurs huiles, car l’huile d’arachide est l’une des huiles les plus prisées à travers le monde et je pense que nous devons accepter de consommer l’huile local ». Selon, Diagne Fada, les stocks que vous venez de visiter en valeur tourne, aujourd’hui, autour de 12 milliards de francs CFA, comptes non tenus des huiles brutes, qui sont aussi stockés Ici, les 12 milliards de francs CFA, je crois que la Sonacos en a besoin, je rappel seulement qu’Ailleurs, la Sonacos à des engagements avec des partenaires. 70% des ventes de cette huile doivent aller pour rembourser les dettes de la Sonacos, la totalité des ventes de l’huile brute doit aussi aller pour rembourser cette dette. Si nous consommons et que nous continuons à produire, il y’aura une partie qui va aller dans l’investissement, c’est la raison pour laquelle il faudra rapidement évacuer ce stock et aller vers d’autres chantiers. Pour lui : « Nous sommes en train de réfléchir sur l’arrivée de nouveaux matériels, nous y sommes, nous sommes en train de travailler avec nos services autour d’un plan de redressement de la Sonacos, un plan global de la Sonacos, un plan d’investissement de la Sonacos et nous comptons bien entendu aller en négociation, en discussion avec des producteurs, des paysans, des partenaires, en discussion avec le gouvernement du Sénégal pour trouver les ressources nécessaires pour réhabiliter la Sonacos, pour moderniser aussi la Sonacos, pour renforcer aussi ses capacités de production et nous pensons que le Président de la République, Macky Sall, nous soutien, le Gouvernement nous soutien, mais les sénégalais aussi vont nous soutenir encore une fois pour cette filière car l’arachide est une filière importante. Nous sommes en train d’identifier les problèmes, nous sommes en train de les analyser et plus tard nous allons proposer une feuille de route au Président de la République, Macky Sall. Et c’est à la suite de la validation de cette feuille de route que nous allons avoir l’orientation, pace que l’orientation ce n’est pas à nous qui la donnons, l’orientation est donnée par le Président la République, Macky Sall, qui définit la politique de la nation. Nous n’exclurons aucune piste pour en tout cas permettre aux producteurs, pour permettre aux travailleurs de la Sonacos d’aller de l’avant, qui sont très engagés dans le redressement de la société huilière qu’est la Sonacos ». Pour rappel, les travailleurs de la Sonacos se souviendront, ce vendredi 24 Mai 2019, des morts de 1992 par un récital de Coran et ils ont l’appui du tout nouveau Directeur Général, Modou Diagne. Bref, Fada est dans le contexte d’un climat de solidarité et de clémence pour faire renaitre et redresser la Sonacos. Wait and See !

Par Amadou Tidiane Sow
www.rondelleplus.org

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer