environnement

CIEL ET TERRES AGRICOLES…DR. MATHIEU OUEDRAOGO, CHERCHEUR SENIOR, DANS LE CONTEXTE DU 3IEME FORUM DE L’ALLIANCE POUR UNE AGRICULTURE INTELLIGENTE FACE AU CLIMAT VISION 25X25 DE L’UNION AFRICAINE A DAKAR POUR 48 HEURES

« Notre capacité de produire sur des terres agricoles est en train de diminuer, à la finalité ça veut dire que c’est la sécurité alimentaire qui est en jeu… »

« Dans le contexte du changement climatique, face à l’agriculture, nous avons constaté une diminution des précipitations toujours, nous avons constaté de plus en plus des sécheresses qui apparaissent que ça soit entre deux années, mais de la saison même des cultures, mais nous avons également constaté des inondations. Nous sommes à Dakar, il y’a des années où il y’a beaucoup d’inondation, ces phénomènes-là impactent sur la production agricole. Si nous prenons la baisse de la pluviométrie, les sécheresses entrainent vraiment la destruction, c’est-à-dire, la destruction des cultures, donc ce qui se traduit par une diminution de la production agricole, à la finalité ça veut dire que c’est la sécurité alimentaire qui est en jeu. Quand nous regardons encore tous ces changements, nous perdons en terres agricoles, notre capacité de produire sur des terres est en train de diminuer et dans les projections on voit qu’il y’a un certain nombre de cultures qui ne pourront plus être pratiquées dans certaines zones du fait de la baisse des pluviométries, mais aussi du fait de l’augmentation des températures », a soutenu, ce Mercredi matin à Dakar, Dr. Mathieu OUEDRAOGO, Chercheur Senior-Recherche Action Participative, CCAFS Afrique de l’Ouest, face au reporter du premier journal en ligne agricole sénégalais le www.rondelleplus.org , dans le contexte du 3ième forum de l’Alliance pour une Agriculture Intelligente face au climat (A.I.C), Vision 25X25 de l’Union Africaine, NEPAD, dont l’objectif principal est de transformer et faire émerger l’Afrique au plan agricole à travers un bon climat. Selon le communiqué de presse parvenu à notre rédaction, sous la houlette du Directeur Régional Afrique de BirdLife International, Monsieur Ademola AJAGBE et le Secrétaire Exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV), le Professeur Abdoulaye Dia, ont établi une collaboration officielle en signant un accord de coopération scientifique et technique. En croire, Dr. OUEDRAOGO, en ces termes : « Si nous considérons à l’horizon 2050, il faut doubler notre capacité de production agricole pour pouvoir subvenir aux besoins alimentaires des populations. Il faut doubler pour pouvoir compenser nos besoins. Par exemple au Burkina Faso une augmentation d’1° de la température entraine une réduction des revenues à peu près de 20 dollars par hectare ». « L’agriculture intelligente face au climat (A.I.C) est une approche face aux nouvelles façons de pratiquer l’activité agricole en essayant de répondre à trois objectifs : Amélioration de la Productivité pour atteindre la Sécurité Alimentaire de manière Durable, l’Adaptation et la Résilience Agricole, mais également l’atténuation ça veut dire que dans ce système de production, il faut essayer aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) qui viennent du secteur agricole. L’agriculture intelligente face au climat (A.I.C) est la solution parce que cette agriculture fait la promotion d’un certain nombre de pratiques agricoles, qui augmentent la productivité. Par exemple si nous prenons le cas du Sahel d’une manière générale, ce que nous appelons la régénération naturelle assistée (RNA), qui est une technique à travers laquelle nous essayons de palier un certain nombre d’arbres dans les champs, permet en fonction de types d’arbre au niveau des champs d’améliorer la fertilité des sols, ça permet d’améliorer même le rendement des cultures. Il y’a un certain nombre de techniques de conservation des eaux et sols notamment comme les Tassa au Niger, les aménagements des cours d’eau au Mali, qui sont des ouvrages permettant de récupérer les eaux de pluies au profit de la production agricole », a argumenté, Dr. Mathieu OUEDRAOGO.

Par Amadou Tidiane Sow
www.rondelleplus.org

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer