environnement

FOMAHDU2, DAKAR CAPITALE DE L’HABITAT ET DU DÉVELOPPEMENT URBAIN, A COMPTER DU 16 ET 17 OCTOBRE 2018 AU CICAD

« Plus de 50% des populations africaines, que vous le veuillez ou non, vivent dans des conditions difficiles. La ville a une fonction de productivité… », selon Alioune Badiane (Expert en Urbanisme)

Dans un contexte et le souhait de faire sortir sous terre des villes intelligentes, villes vertes, des pôles urbains dans les 14 régions du Sénégal et les 45 départements, comme le pôle urbain de Diamniadio ou encore des agropoles à l’image d’une commune comme celle de Sandiara. Ainsi, ce Mardi matin, sous la houlette de Diène Farba Sarr, Ministre en Charge du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du Cadre de Vie du Sénégal, y compris celui du Royaume du Maroc, Abdelahad FASSI FEHRI, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville du Royaume du Maroc, le forum ministériel africain sur l’habitat et le développement urbain (FOMAHDU2), 2ième édition du genre, a été présenté, face à la presse nationale, internationale et un public qui s’intéresse sur les questions de l’environnement d’ordre habitat et du développement urbain, dont Dakar va accueillir cet évènement à dimension africaine et internationale, à compter du 16 et 17 Octobre 2018, au centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), avec plus de 20 pays attendus, dans le cadre d’un thème axé sur : « l’Afrique met en œuvre le Nouvel Agenda Urbain…Villes Africaines et Intégration Urbaine ». « Nos villes connaissent une forte croissance démographique, elles font face à des problèmes environnementaux, des phénomènes météorologiques. Il faut aussi mobiliser le foncier dans des conditions optimales », a soutenu, face aux journalistes, Monsieur Abdelahad FASSI FEHRI, Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville du Royaume du Maroc. A en croire, Diène Farba Sarr, en ces termes : « Le forum de Dakar sera une feuille de route. En ce qui concerne, des quartiers et des villes assis sur un réseau mal assaini, il y’a du rattrapage à faire, mais sous le magistère de son Excellence Macky Sall en 2012, plus 250 milliards de francs CFA ont été mis dans le secteur de l’assainissement. Au Sénégal, il y’avait des constructions spontanées. Si nous prenons la région de Kaolack (Une Ville située à plus de 192 kilomètres de Dakar : Ndlr), nous allons aujourd’hui, vers le lancement d’un projet de plus de 15 milliards de francs CFA. A Touba, il y’a plus de 7 milliards de francs CFA qui ont été injectés, Bambey aussi plus de 2 milliards de francs CFA. Nous sommes en train de faire des efforts dans ce secteur qu’est l’assainissement ». D’après Alioune Badiane, Ancien Directeur des Programmes d’ONU-HABITAT et Actuel Président du Centre d’Excellence pour la Réflexion et l’Action Urbaine en Afrique : « Plus de 50% des populations africaines, que vous le veuillez ou non, vivent dans des conditions difficiles. La ville a une fonction de productivité ». Par ailleurs, l’ambition de ce forum, FOMAHDU, version ou acte 2, est d’engager l’ensemble des pays africains dans une feuille de route commune dite « Feuille de Route de Dakar » pour la mise en œuvre effective du nouvel agenda urbain, avec des déclinaisons au niveau continental, sous régional, national et territorial. Sous ce registre, plus de 500 participants internationaux seront présents à Dakar, dont les Ministres Africains de logement et de développement urbain. Les journées du forum seront organisées en trois sessions thématiques sous forme de panels : « Les urbanisations nouvelles », « La gouvernance des villes et des métropoles » et « La mise à niveau et le renouvellement urbain », qui seront animés par des experts, des Ministres, des Maires, des Elus, des Représentants des Organismes Internationaux, Universitaires, Société Civile…Bref, les travaux de ce forum (FOMAHDU2) seront clôturés par l’adoption de la déclaration de Dakar, qui assurera la Présidence de la structure FOMAHDU, pendant 2 ans et annoncera le prochain pays qui accueillera le FOMAHDU, version 3.

Par Amadou Tidiane Sow
www.rondelleplus.org

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer