Accueil agriculture LE GDSP, UNE ESPACE DE PLAIDOYER AU PROFIT DES AGRICULTEURS, ELEVEURS, PECHEURS ET EXPLOITANTS FORESTIERS

LE GDSP, UNE ESPACE DE PLAIDOYER AU PROFIT DES AGRICULTEURS, ELEVEURS, PECHEURS ET EXPLOITANTS FORESTIERS

par Amadou Tidiane Sow 13 février 2018 0 commentaire
EXPLOITANTS FORESTIERS IMAGE

« L’une de notre finalité, c’est de pouvoir dialoguer, nous sommes réunis ici pour avoir un cadre d’échange avec l’état… », selon Nadjirou Sall (Président GDSP)
« Nous avons tenu quatre propositions, c’est-à-dire, un programme qui devrait apporter toute sa contribution sur le développement agro-sylvopastoral et halieutique en tenant compte de la production ou de la productivité, entre autres, un programme qui va tourner autour de la communication par rapport à ce projet y compris le suivi et l’évaluation. Il faudra que tous les acteurs se sentent responsable et portent ensemble le programme, agissent ensemble, mais se communiquent ensemble. Je voudrais dire clairement que nous sommes dans une tentative d’initiative très nouvelle par rapport à la mobilisation de la société civile agricole autour d’un groupe de dialogue social et politique (GDSP) », a soutenu, ce Mardi matin à Dakar, face à la presse agricole Nadjirou Sall, Président du groupe de dialogue social et politique (GDSP), au cours d’un atelier de partage des propositions issues des concertations menées par le Groupe de Dialogue Social et Politique (GDSP) dans le cadre du processus de formulation du PNIASAN au Sénégal. Ainsi, le GDSP est un espace d’implication, une espace de dialogue, des organisations d’acteurs non étatiques (ANE), qui s’est créé à coté des décideurs publics pour échanger sur les politiques et programmes de développement agricole et rural. Sous ce registre, en tant que bénéficiaires de l’action publique en la matière, les ANE ont en effet, leur mot à dire sur les mesures et instruments conçus par la puissance publique pour impulser et accompagner les dynamiques d’accroissement de la productivité et de consolidation des marchés vers la réduction de la pauvreté rurale et de l’insécurité alimentaire. Par ailleurs, dans le cadre d’un partenariat synergique, le GDSP a ainsi pour vocation de porter auprès des autorités gouvernementales le plaidoyer des agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et exploitants forestiers pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Dans la foulée, ce plaidoyer saura comporter aussi bien la formulation de propositions de voies et moyens d’amélioration des situations vécues que l’expression de requêtes ciblées pour la levée des nombreuses contraintes qui inhibent l’essor des chaînes de valeur constitutives de l’économie rurale sénégalaise. A en croire, Nadjirou Sall, Président du Groupe de Dialogue Social et Politique, en ces termes : « L’une de notre finalité, c’est de pouvoir dialoguer, nous sommes réunis ici pour avoir un cadre d’échange avec l’état, voilà le GDSP qui est un espace de dialogue, il est créé pour être ce cadre de concertation et de dialogue sur les politiques publiques ».

Par Amadou Tidiane Sow

0 commentaire
1
Facebook Twitter Google + Pinterest

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters