eco et migration

POUR UN LEVIER NATIONAL DE LA SOUVERAINETE NUMERIQUE AU SENEGAL

Le projet Senix est lancé…
« Pour que les projets numériques fonctionnent au Sénégal, nous avons besoin de souveraineté nationale, parce que le point d’échange internet permettra de maintenir sur le plan local le trafic et les destinés à des services qui sont réservés localement, mais aussi nous espérons une meilleure qualité des services et une réduction des coûts internet », a soutenu, ce Mardi matin à Dakar, Modou Mamoune Ngom, Directeur des Télécommunications, au cours de la cérémonie de lancement du Projet Senegal Internet Exchange (SENIX), qui est considéré comme un point d’échange via internet et un levier de la souveraineté numérique à l’horizon 2025. A en croire, Modou Mamoune Ngom, en ces termes : « L’impact que nous attendons est un accompagnement fort au secteur privé national dans le développement des services numériques ».

Par Tidiane Sow

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer