Accueil environnement LES INDICATEURS ET DISTRIBUTION REGIONALE DE LA DELINQUANCE, LES TAUX D’ATTEINTE A L’INTEGRITE PHYSIQUE (TAIP) EN CHIFFRES ET EN LETTRES

LES INDICATEURS ET DISTRIBUTION REGIONALE DE LA DELINQUANCE, LES TAUX D’ATTEINTE A L’INTEGRITE PHYSIQUE (TAIP) EN CHIFFRES ET EN LETTRES

par Amadou Tidiane Sow 8 juin 2018 0 commentaire
ENCAD IMAGE

Kédougou caracole en tête avec un taux de 23,2%, Dakar la surprise est à 5%…
Au niveau de chaque type de violence, il y’a des chiffres au niveau national et au niveau régional, d’une façon globale aussi, ces résultats issus de l’étude nationale et de la cartographie de la délinquance au Sénégal (ENCAD), dont la restitution et la validation s’est ouverte, ce jeudi matin à Dakar sous la houlette d’Aly Ngouille Ndiaye, Ministre de l’intérieur, montrent que les acteurs qui avaient en charge cette étude du programme Encad l’ont assez maitrisé par le fait que les délinquances qui sont déclarées ne sont pas du tout nombreuses, les chercheurs accèdent difficilement à certains types de résultats, seul 14% des actes de délinquance sont déclarés au niveau du Sénégal et le reste constituent des chiffres noirs, a appris auprès des enquêteurs et chercheurs le reporter du www.rondelleplus.org . Selon le document parvenu à notre rédaction, qui renseigne sur les indicateurs et distribution régionale de la délinquance, à la partie du taux d’atteinte à l’intégrité physique (TAIP), il est souligné que : « les atteintes à l’intégrité physique sont composées des agressions, des viols, des violences conjugales…Leur prévalence est de 10,4%, soit une personne sur 10 a fait l’objet au moins d’une atteinte volontaire à l’intégrité physique ». Ainsi, en encadré sombre du document, il est mentionné en encre blanche et en fond noir que : « Les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont les actes de délinquance les plus répandus dans les régions du Sud-Est. Ainsi, Kédougou (23,2%) est la région la plus affectée, suivie de Tambacounda (19,60) et de Kolda (19,4%). Dans ces régions, 2 personnes sur 10 ont été victimes de cette forme de délinquance durant l’année 2016 ». Par ailleurs, aussi paradoxal que cela puisse paraître, il est ressorti des enquêtes que la région de Dakar (Capitale du Sénégal : Ndlr) est celle qui connait le moins de cas d’atteintes à l’intégrité physique (5%). Pour rappel, les régions de Matam (7,10%) et de Thiès (8,40%) se signalent aussi par des taux de prévalence qui sont en dessous de la moyenne nationale.

Par Amadou Tidiane Sow

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters