Accueil Agrobusiness APIX ET IFC LANCENT LE PROJET D’APPUI A L’INVESTISSEMENT ET A LA COMPETITIVITE DE L’AGRIBUSINESS AU SENEGAL

APIX ET IFC LANCENT LE PROJET D’APPUI A L’INVESTISSEMENT ET A LA COMPETITIVITE DE L’AGRIBUSINESS AU SENEGAL

par Amadou Tidiane Sow 31 mai 2018 0 commentaire
APIX ET IFC SIGNE UN ACCORD IMAGE

La mangue de la Casamance est la cible prioritaire…

« Le programme d’appui à l’investissement et à la compétitivité de l’Agribusiness au Sénégal va couvrir l’ensemble du territoire national, par contre il est important de souligner l’énorme potentiel de la Casamance qui reste encore à exploiter dans le sens, c’est-à-dire, d’offrir davantage d’opportunités que ça soit aux producteurs, aux organisations, mais également aux acheteurs et aux transformateurs. Le programme va regarder qu’est ce qui bloque en fait l’épanouissement des entreprises dans le secteur de la transformation, on n’a beau ouvrir une usine, mais le principal défi c’est de pourvoir s’approvisionner ensuite parce qu’il y’a des défis liés à l’organisation, donc des organisations de producteur, il y’a les questions logistiques et autres. Nous allons bien sûr couvrir l’aspect transformation qui est quand même un vecteur important d’investissement, dans la zone de Casamance, dans la zone centre et il y’a récemment des investissements dans le secteur de la mangue au niveau du Nord du Sénégal », a soutenu Mercredi matin à Dakar, face à la presse agricole sénégalaise, David Ivanovic, Senior Private Sector Specialist Agribusiness au niveau de l’IFC, qui est une entité de la banque mondiale, au cours de la cérémonie de signature d’un accord de coopération financé par l’Agence Internationale de Développement des Etats-Unis (USAID) pour lancer le projet d’appui à l’investissement et à la compétitivité de l’Agribusiness au Sénégal, dont son objectif principal est de contribuer à générer 10,5 milliards de francs CFA d’investissements dans le secteur et d’avoir un impact notable auprès des revenus des petits producteurs, notamment en Casamance. Selon le communiqué parvenu à la rédaction du journal en ligne agricole du Sénégal le www.rondelleplus.org , il est souligné que : « Le programme interviendra pour améliorer les politiques et pratiques sectorielles identifiées comme obstacles au développement du secteur. Le projet travaillera également avec les acteurs de l’industrie de la mangue pour les aider à faire face à plusieurs barrières identifiées comme frein à leur compétitivité : la sécurisation des approvisionnements, l’accès aux infrastructures de marché et le coût de la logistique entre autres ». A en croire, Madame Ceyla Pazarbasioglu, Directrice Senior d’IFC, en ces termes : « Le projet collaborera avec l’ensemble des acteurs pour la création d’un environnement propice à l’investissement privé dans un secteur porteur d’emploi et d’opportunités de développement ». D’après Mountaga Sy, Directeur Général de l’APIX : « Pour créer des emplois, assurer ce prince de transformation structurelle de notre économie, nous avons imaginé que la meilleure façon de répondre à ce principe, c’est de travailler sur la complétude de la chaine de valeur de la mangue, donc la production, transformation, donc logistique de transport des zones de production aux zones de transformation et aussi logistique des zones de production vers les zones de consommation. Toute la chaine de valeur de la mangue est concernée alors par ce projet, donc cet appui d’IFC met un focus et fait sur la Casamance pourra identifier des contraintes majeures du point de vue de l’écoulement, du point de vue des réformes majeures qui ont été octroyées à cette région du Sénégal tant du point de vue d’autres secteurs et d’autres filières qui doivent être portées, c’est-à-dire, si nous voulons que les réformes consacrées à la Casamance en termes de zones prioritaires pour le tourisme portent, il va falloir aussi que localement les acteurs du tourisme, les acteurs de l’industrie puissent trouver des réformes majeures et des plateformes de densification de la petite et moyenne entreprise dans cette partie du Sénégal, toutes les régions du Sénégal sont éligibles pour bénéficier du projet ». Pour rappel, le projet qui sera exécuté sous forme d’accompagnement technique d’IFC auprès d’APIX S.A, contribuera à améliorer l’attractivité du secteur de l’agribusiness, en particulier la mangue, pour les investisseurs privés locaux et internationaux et à accroître les investissements dans l’agribusiness au Sénégal.

Par Amadou Tidiane Sow

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters