Accueil environnement PLUS DE 150 EXPERTS SONT AU CICAD POUR DISCUTER DE L’EXPLOITATION PETROLIERE ET GAZIERE DU SENEGAL

PLUS DE 150 EXPERTS SONT AU CICAD POUR DISCUTER DE L’EXPLOITATION PETROLIERE ET GAZIERE DU SENEGAL

par Amadou Tidiane Sow 30 mai 2018 0 commentaire
IMAGE CNDD3

« Les experts proviennent de l’Angleterre et les Pays-Bas afin de nous accompagner, le Sénégal est assurément à la bonne école… », selon le Pr. Mame Thierno Dieng (MEDD)

« Le Royaume des Pays-Bas, un partenaire de longue date du Sénégal dans le domaine de la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, parrain de la présente édition. Le Sénégal est assurément à la bonne école sur toutes ces questions liées à la prise en compte de la dimension environnementale dans les activités pétrolières et gazières », a soutenu mardi matin, face à la presse, le Professeur Mame Thierno Dieng, Ministre en Charge de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD), au Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), au cours de la cérémonie d’ouverture du segment des experts, dans le contexte aussi de la 3ième édition de la conférence nationale sur le développement durable (CNDD3) axée sur le thème : « Pour une exploitation durable et saine des ressources pétrolières et gazières », dont l’objectif principal est de regrouper les différentes parties prenantes, c’est-à-dire, les états, les sociétés pétrolières, les partenaires techniques et financiers (PTF), les collectivités territoriales, la société civile et les populations. A en croire, Pr. Mame Thierno Dieng, en ces termes : « Le contexte actuel marqué par la future mise en exploitation des gisements de pétrole et de gaz aux larges de nos côtes, augure, pour notre pays, de très bonnes opportunités de progrès économiques, qui pourraient être atténuées si les enjeux environnementaux et sociaux y relatifs ne sont pas pris en compte. S’inscrivant dans un tel contexte, mon Département dans une perspective d’anticipation et de veille, a jugé opportun d’organiser cette 3ième édition de la conférence nationale sur le développement durable. Cette 3ième édition sera ainsi l’occasion d’identifier et de capitaliser les bonnes pratiques de pays, ayant une expérience avérée dans l’exploitation de ces deux ressources, pour une meilleure prise en charge des aspects de protection environnementale. Le but recherché à travers une telle démarche est d’aboutir à un plan cadre consensuel de gestion environnementale et sociale (PGES) du secteur du pétrole et du gaz au Sénégal, qui puisse garantir la prise en compte de toutes les dimensions concourant à un progrès équilibré et durable ». Pour lui : « Parallèlement à la conférence, l’exposition donne l’opportunité aux entreprises engagées dans les activités pétrolières et gazières, d’échanger et de dialoguer avec le public sur leurs systèmes de politique environnementale et sociale. Toutes ces initiatives témoignent d’un engagement fort et d’une volonté ferme de son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République et le Gouvernement du Sénégal, de mettre en place des règles, institutions et mécanismes novateurs destinés à assurer une gestion saine et durable des ressources pétrolières et gazières ». D’après le Pr. Mame Thierno Dieng : « Le contexte est effectivement celui de très bonnes perspectives économiques et financières de l’exploitation pétrolière et gazière au Sénégal, mais en tant que Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) nous attendons assumer notre rôle d’alerte et amener à prendre conscience que ce ne sont pas que des bénéfices, il y’a aussi des risques et que les risques sont liés aux potentiels, méfaits de cette exploitation sur l’environnement, soit l’environnement marin qui émerge. J’ai l’habitude de dire que le Sénégal est un pays relativement jeune dans l’expérience de l’exploitation pétrolière. Cette jeunesse explique peut-être le déficit de ressources humaines, une ressource humaine il faut la former, il faut la mettre en œuvre, pour la former il faut aller chercher l’expertise là où elle est la meilleure et nous pensons qu’elle est la meilleure en Hollande et Angleterre. C’est pourquoi, aujourd’hui, parmi nos experts les plus nombreux proviennent de l’Angleterre et les Pays-Bas afin de nous accompagner à mettre en place les dispositifs en termes de ressources humaines pour adresser les questions sensibles de l’environnement liées à l’exploitation pétrolière ». Pour rappel, le segment des experts qui s’est ouvert ce Mardi 29 Mai 2018 va se poursuivre jusqu’au Mercredi 30 Mai 2018 avec des panels entre experts et sera suivi de la clôture de cette conférence annuelle du CNDD, 3ième édition du genre, sous la houlette du Président de la République Macky Sall.

Par Amadou Tidiane Sow

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters