Accueil eco et migration LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU SENEGAL

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE AU SENEGAL

par Amadou Tidiane Sow 29 août 2017 0 commentaire
PAUVRETE IMAGE

L’Italie décaisse une enveloppe de 12 milliards de francs CFA…
Après des résultats satisfaisants enregistrés par le programme intégré de développement économique et social (PIDES) et dans un souci de passage à l’échelle, le Gouvernement Italien a bien voulu, par Lettre d’Entente en date du 11 Novembre 2015, financer, pour une durée de trois (03) ans, l’autre, c’est-à-dire, le programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (PADESS), d’un coût global de Dix Sept Millions Cinq Cent Milles (17. 500. 000) d’Euros environ douze milliards (12. 000. 000. 000) de francs CFA, dont une rencontre d’échange et de partage sur la mise en œuvre opérationnelle du programme dans la région de Dakar, de Kaolack et de Sédhiou, s’est tenue ce Mardi matin, avec comme objectif principal de contribuer à la réduction de la pauvreté par le soutien à l’opérationnalisation des politiques et stratégies nationales de lutte contre la pauvreté. En effet, il s’agit de promouvoir l’autonomisation socio-économique des groupes les plus défavorisés à l’image des femmes, des jeunes, les familles, ainsi que le développement économique local à travers l’appui aux petites et moyennes entreprises (PME). Sous ce registre, le Padess intervient dans les régions prioritaires de Dakar, Kaolack et Sédhiou pour la réalisation d’infrastructures et d’équipements sociaux de base et de niveau intermédiaire. Cependant, les interventions du programme en matière de Développement Economique Local seront structurées autour des pôles relativement homogènes constitués par les axes Sédhiou/Kolda, Kaolack/Fatick et Dakar/Thiès. Ainsi, les potentiels bénéficiaires directs sont les membres d’organisations et entreprises tels que les Organisations Paysannes (OP), les groupements de femmes, les groupements d’intérêt économique (GIE), les petites et des moyennes entreprises (PME). Pour rappel, le nouveau Cadre de Coopération Italie-Sénégal (2014-2016) signé le 07 Janvier 2014 a confirmé les trois secteurs prioritaires sus-indiqués, notamment la lutte contre la pauvreté, la protection sociale et le genre dans une perspective de Développement Humain Durable (DHD) tenant compte de l’approche territoriale, ainsi que les zones de concentration opérationnelle des interventions dans les régions du centre et du sud du pays.

Par Amadou Tidiane Sow

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters