Accueil elevage KHADY FALL TALL, PRESIDENTE AFAO/WAWA

KHADY FALL TALL, PRESIDENTE AFAO/WAWA

par Amadou Tidiane Sow 5 juillet 2017 0 commentaire
FEMME ET LAIT

« L’implication de la femme dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle est appréciable à travers la filière laitière… »

« Pour le développement de cet important secteur d’activités économique, l’intervention des vétérinaires et des para-professionnels vétérinaires est capitale pour l’amélioration de la production et de la productivité des différents systèmes d’élevage, pour la garantie de la qualité des animaux et produits dérivés fournis sur le marché et partant pour la protection de la santé publique », a soutenu, ce Mercredi matin à Dakar, Aminata Mbengue Ndiaye, Ministre en Charge de l’Elevage et des Productions Animales (MEPA), au cours de la réunion continentale de trois jours sur l’enseignement vétérinaire, sous la houlette du bureau interafricain des ressources animales de l’union africaine (UA-BIRA) et de l’école inter-états des sciences et médecine vétérinaire (EIESMV). A en croire, Aminata Mbengue Ndiaye, en ces termes : « Dans cette optique, il urge pour la profession et l’enseignement vétérinaire de relever le défi de préservation de notre monde des zoonoses émergentes et ré-émergentes qui le menacent ». Pendant ce temps et à des heures décalées, Khady Fall Tall, Présidente de l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO) et Compagnie ont ouvert une rencontre d’échanges et de partage d’expériences des femmes africaines dans les activités de développement et de l’élevage. « Il convient de noter que l’implication de la femme dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle est appréciable à travers la filière laitière. Le lait est un produit que toute l’Afrique partage, il est aussi précieux au Sénégal, au Ghana, qu’en Afrique du Sud et de l’Est, donc c’est un produit très continental sur lequel nous pouvons encore continuer à partager en expérience », a révélé, Khady Fall Tall, Présidente de l’AFAO/WAWA, en marge de leur réunion à dimension panafricaine où trois rencontres se tiennent dans le même contexte, il s’agit du métier de vétérinaire, les femmes dans le secteur de l’élevage, ainsi que l’agriculture. D’après Khady Fall Tall : « Il y’aura une cartographie qui sera fait pour les zones de pastoralisme et de vulnérabilité où les femmes sont très pauvres et vulnérables où nous devions intervenir partout en Afrique, intervenir directement le plus rapidement possible ». Pour rappel, à l’issu de la rencontre de l’Association des Femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO/WAWA) un réseau africain sera mis en place et travaillera sur le pastoralisme afin de prendre les problèmes des femmes dans le secteur de l’élevage dans les zones économiques pastorales (ZEP: Ndlr) les plus reculées d’Afrique.

 

                           Par Amadou Tidiane Sow

Vous pouvez aussi voir

Laisser un commentaire

All for Joomla All for Webmasters